On distingue plusieurs isolants sur le marché, parmi lesquels la laine de verre. Il s’agit d’un isolant minéral qui est obtenu à base d’un mélange de verre recyclé et de sable passé au four. Elle est très utilisée dans les travaux de rénovation des bâtiments d’habitation du fait de ses atouts, même si on lui reconnaît quelques limites.

Les atouts de la laine de verre

La laine de verre est un matériau qui a de bonnes capacités isolantes, aussi bien thermique que phonique. Avec une masse volumique qui oscille entre 14 et 24kg/m3, cet isolant est léger, ce qui facilite sa découpe et sa pose. Elle ne pourrit pas, n’a pas un impact négatif sur l’environnement et fait aussi office de protection incendie, car ne participe pas à la propagation du feu. Par ailleurs, il s’agit d’un matériau durable dont vous pourrez bénéficier de tous les attraits pendant longtemps.

Les limites de la laine de verre

La laine de verre présente de nombreux avantages et peut être utilisée pour de plusieurs applications, mais on lui reconnait quelques inconvénients. Bien qu’elle ne présente pas de risques cancérogènes pour l’homme, elle peut causer des irritations cutanées chez la personne chargée de faire la pose. Il est en ce sens recommandé de se protéger les mains, mais aussi le visage.

La laine de verre est un isolant thermique mais aussi phonique efficace, qui fait aussi office de protection incendie. Quelques précautions doivent cependant être prises durant sa pose afin d’éviter des irritations cutanées.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.